Que dit le pédiatre - Consultez un pédiatre depuis chez vous
Retour vers Bobos estivaux

Le coup de soleil chez le bébé et l’enfant

Bobos estivaux

Avant l’âge d’un an, la peau est particulièrement fragile et très sensible aux rayons émis par le soleil (UVA et UVB). Les risques liés à l’exposition au soleil sont donc décuplés.

Comment prévenir le coup de soleil ?

Voici quelques gestes à adopter pour prévenir les coups de soleil et protéger la peau claire et fragile de votre enfant en bas âge :

  • Optez pour une tenue de protection complète ; un maillot de bain et un t-shirt anti-UV, un pantalon léger, un chapeau ainsi que des lunettes de soleil,
  • Evitez les expositions au soleil entre 11h et 16h, heures auxquelles les rayons sont les plus agressifs,
  • Demandez conseil pour une crème adaptée aux enfant de moins de 12 mois,
  • Veillez à installer votre bébé à l’ombre et ne le laissez jamais au soleil.

Attention : Méfiez-vous des ciels gris, les rayons passent également à travers, même parfois davantage selon le type de nuages.

Que faire en cas de coup de soleil ?

Malgré toutes ces précautions, il arrive qu’un bébé attrape un coup de soleil. Dans ce cas, regardez dans quel état se trouve la brûlure. Si elle est grande et qu’il y a des cloques n’attendez pas et prenez immédiatement contact avec votre pédiatre ou votre médecin traitant. 

Si la brûlure est légère, posez une compresse d’eau froide dessus et appliquez une crème spéciale pour les brûlures, par exemple de la Biafine. Veillez également à ce que votre bébé boive suffisamment d’eau car un coup de soleil peut aussi s’accompagner d’un léger coup de chaleur. De manière générale, n’hésitez pas à montrer la brûlure à un professionnel de la santé.

Une fois que la peau n’est plus rouge et qu’elle ne pèle plus, cela signifie que le coup de soleil est guéri. Or, faites attention à ne pas exposer votre enfant au soleil les jours à venir.